20e festival des Voix des lieux et des Mondes à Moissac

Connu pour sa diversité, le festival des Voix, des Lieux… des Mondes fête ses 20 ans à Moissac du 17 au 28 juin. Pour cet anniversaire, la programmation rassemble toujours de grands talents, venus de tous les horizons musicaux. Focus sur des rendez-vous de cette édition, forcement marquante…

Mouss et Hakim (Zebda), on y va !

En 2005, les deux frères Mouss et Hakim faisaient une ode à leurs origines Kabyles dans leur deuxième album Origines Contrôlées, reprenant les chansons issues de l’immigration algérienne. Un peu plus de 10 ans après, les deux figures du groupe toulousain Zebda continuent de mettre en lumière le devoir de mémoire. Pour les 20 ans du festival, ils ont tout spécialement créé un spectacle : « Lève toi, on y va ». Samedi 25 juin à 20 heures; au Hall de Paris, ils nous feront découvrir le chanteur algérien engagé Slimane Azem, mort dans les années 80 ici-même, à Moissac. Derrière cette scène, on retrouve les notions de partage, d’engagement, de rassemblement, que Mouss et Hakim ont tour à tour mis en avant au sein de Zebda, de 100 % Collègues, sur les albums Motivés, Chant de Lutte, Rue Saint Louis en l’île, mais surtout dans toutes leurs rencontres avec leur public, depuis les années 90.

Tarif : Adulte 18 euros, Moins de 12 ans 10 euros.

La rencontre des Ogres de Barback et du Bal Brotto Lopez

Les quatre frères et sœurs Fred, Sam, Alice et Mathilde, du groupe Les Ogres de Barback fêtent aussi leur 20ème anniversaire et comptent bien le célébrer dans les règles de l’art : ils ont choisi de s’associer au groupe Le Bal Brotto Lopez pour 15 spectacles éphémères dont un le dimanche 26 juin à 21 heures, au Village des Voix. D’un côté, Les Ogres de Barback sont frondeurs de la chanson française, multi instrumentalistes et fédérateurs. De l’autre, le duo du Bal Brotto Lopez met en avant les traditions du Pays d’Oc au travers de ses chansons mi traditionnelles, mi composées depuis 12 ans. Pour cette scène éphémère, le mélange s’annonce atypique et inédit.

Tarif : Offert.

Ten Strings and a Goat Skin, de la folk canadienne à Moissac

Ce groupe bilingue offre de la folk-fusion et de la musique traditionnelle. En 2013, le trio sortait son premier album Corbeau, et est toute suite reconnu sur la scène canadienne, étant nominé en 2013 pour le gala Musique Folk Canadien et en 2014 & 2015 ECMA & le gala Musique IPE. Entre Europ et Etats-Unis, il a choisi de puiser dans la folk Irlandaise, Française, Acadienne, Américaine.

Lior Shoov, la belle découverte de cette édition

Lior Shoov a toutes les cordes à son arc : danse, chant, humour, elle exploite ses concerts jusqu’au dernier morceau de scène. Multi instrumentaliste, elle sort de l’ordinaire avec son ukulélé, Hang, tubes en plastiques, harmonica, mignonnettes d’alcool, jouets, genoux percussifs ou encore des tambourins. Cette jeune israélienne nous fera voyager dans son monde le jeudi 23 juin à 20 heures à la Médiathèque de Lafrançaise.

Tarif : Adultes 10 euros, Moins de 12 ans 5 euros.

Rokia Traoré, porte-voix de ce festival des musiques et des mondes

Le Festival de Moissac, ce ne sont pas que des Voix, mais aussi des Mondes. Depuis plusieurs années, des ambassadeurs de la diversité sont choisi. Cette année, c’est Rokia Traoré.Avec la sortie de son sixième album solo le 12 février dernier, Né So, Rokia Traoré a monté une nouvelle fois un univers musical qui aller au-deça des frontières. Des couleurs traditionnelles, de l’engagement, du bambara, du français, de l’anglais, la musique de Rokia Traoré fait voyager, écouter et regarder l’Autre, oublier les différences. C’est tout ce que la chanteuse malienne offrira à son public le samedi 25 juin à 22 heures au Cloître.

Tarif : Adulte 25 euros, Moins de 12 ans 12 euros.