Abou Diarra, du Mali au Midi


Lorsqu’on évoque le Mali, Les dimanches à Bamako vous reviennent sûrement aux oreilles. Mais si vous les tendez suffisamment loin, jusqu’à l’ouest africain, vous entendrez résonner le n’goni d’Abou Diarra. Cet instrument typique, Abou Diarra l’utilise comme une guitare, une basse, une harpe… expérimentant des techniques empruntés au jazz et au blues.

Explorant des harmoniques hors des gammes traditionnelles, les balades extraites de son dernier album Koya, offrent un métissage envoûtant.

Abou Diarra sera en concert sur la péniche navigante du Festival Convivencia, amarrée à l’Ecluse du Sanglier à Ayguesvives, le lundi 10 juillet. Une escale séduisante et gratuite que l’on vous recommande chaudement !

Vanessa


Retrouvez Abou Diarra sur Facebook.

Retrouvez l’actualité et la programmation complète de Convivencia.