Le triphop apaisant et aéré d’Ainamaty

Ainamaty, c’est un quatuor de mélanges, de rencontres. Deux musiciens, deux voix, deux garçons (Émeric et François) et deux filles (Gwen et Sarah) entre tripot et world aux sonorités africaines. Ainamaty, c’est un parfait accord entre instruments acoustiques et électroniques. Ce sont des éléments qui se retrouvent et se mêlent, sans pour autant être opposés par nature. C’est d’ailleurs en pleine nature qu’ils nous emmènent dans leur clip, réalisé par Angel Fonseca. Une vidéo pour le morceau Tiny Tiny, qui ouvre leur dernier EP, Waves, sorti il y a quelques mois.
Cet enregistrement en autoprod, pour lequel ils ont fait appel au financement participatif, marque un virage un peu plus pop dans leur esthétique musicale. On y retrouve toujours des sonorités légères, aérées, douces et apaisantes. Ce sont ces mots qui nous viennent en tête quand on écoute Ainamaty, membre du collectif toulousain Marche ou Crée avec FaneL et Veil. Le groupe sera en concert le 17 juillet pour la première édition du festival We Are Nice People à Lacroix-Falgarde.

Rémy


Retrouvez Ainamaty sur Facebook
Leur dernier EP Waves à écouter et acheter ici