Bertrand Betsch a trouvé le bonheur

 
S’il y a bien un sujet, en ce moment, que notre actualité a totalement délaissé c’est le bonheur. C’est le thème choisi par notre quinquagénaire toulousain pour ce nouveau clip extrait de son dernier album La Traversée.
Un album lumineux à la poésie simple et touchante d’où s’échappe une étonnante sérénité.

Le bonheur, si l’on en croit les adeptes du développement personnel,  est dans le moment présent. Le fameux Carpe Diem…Combien d’Indy se sont cassés les dents dans cette quête impossible ? Cependant, à l’Université d’Harvard, le psychologue Matt Killingsworth a eu l’idée, via une application, de traquer ses origines. Il est arrivé à cette conclusion : l’évasion mentale est le plus grand ennemi du bonheur (et pour info, le moment où l’on s’évade le plus est : sous la douche, et le moins : en faisant l’amour… rien n’est dit pour la pratique de l’amour sous la douche…).

Guillaume Carayol, réalisateur du clip et chanteur de De Calm, a choisi de filmer ses enfants, Isild et Théophane, pour mettre en images le texte poignant de Bertrand Betsch. Quoi de mieux que le sourire d’un petit pour symboliser le bonheur. Gamins, nous vivons le moment présent. Et c’est ce que reflètent ces images : l’insouciance, une imagination débordante où tout se transforme en jeu même un miroir brisé, où les larmes s’effacent instantanément et ou les petites bêtises feront de grands moments. Bien loin des questionnements de Meursault, ici le bonheur se veut simple, à portée de main et à portée d’oreille pour qui veut bien la prêter.
Cherchez bien, je suis sûr que vous aussi, caché au fond de vos souvenirs , vous le trouverez !
Et même si l’on meurt / On aura eu du bonheur / Après bien des malheurs / On aura eu du bonheur…

Julien


Retrouvez Bertrand Betsch sur Facebook