Camille Hardouin : demoiselle reconnue

Quand tu apprends que Camille Hardouin a tiré son 1er nom de scène d’un concert de Devendra Banhart c’est forcément signe de bon goût. Et puis il y a ces discussions, ces bruits de scène et il est rare de trouver une personne n’ayant pas succombé au folk corrosif de cette Demoiselle Inconnue. Aujourd’hui, elle a choisi de nous livrer son 1er album sous son nom.

Bas les masques, les mots de Camille nous effleurent, nous collent le frisson, nous touchent au coeur. Ils se promènent sur le fil ténu tissé par les notes délicates de cette guitare par ici ou cet accordéon par là.

Tout juste quelques millimètres qui séparent ces 1000 bouches de vos oreilles; avec ce quelque chose de Loic Lantoine dans la voix et cette manière de poser ses maux, qu’il est doux de faire ce voyage à travers ses mondes égratignés et ses coups de rages.

Un disque intime à savourer sur la scène du Bijou pour 3 soirs du 20 au 22 septembre.

Julien


Vous pouvez suivre Camille Hardouin sur Facebook et sur son blog
Réservez vos places sur le site du Bijou