La nouvelle mue du Chapelier Fou

Après 4 eps et 2 Albums, Louis Warynski est de retour avec Muance, contraction entre « Mue » / « Mutation » et « Nuance », une contorsion à l’image de sa musique, passerelle entre l’univers acoustique et les mélodies électroniques.
Si pour Deltas, le Chapelier ouvrait les portes de son terrier à d’autres musiciens; cette fois, il orne les parois de nouveaux motifs, de nouvelles textures, un jeu de piste sonore où l’on se sent tout à coup minuscule, une plongée de l’autre coté du miroir.
Le 1er extrait Philemon, rêverie luxuriante en forme d’animation en « pointillés » symbolise parfaitement ces expérimentations. On navigue à travers les genres: jazz, classique, électro et si le violon est toujours omniprésent, ce touche à tout incorpore de nouveaux instruments : mandoline, bouzouki, orgue Farfisa et même des samples comme sur Stiiitches.

Difficile de ne pas se laisser emporter par ses aventures imprévisibles et pour ceux qui ne veulent pas se faire spoiler, je vous encourage à prendre votre place pour son concert du samedi 30 septembre au Ellipse festival avec M.A Beat et Harry Brown.

Julien


Vous pouvez suivre Chapelier Fou sur Facebook
Toutes les infos sur Ellipse Festival par ici