Chilly Gonzales : excentrique virtuose

 
La carrière du pianiste, né en 1972, commence dans les années 90 chez lui au Canada, où il publiera trois albums. Il se fait vite remarquer à l’international à travers de nombreuses collaborations : il écrit pour Feist, Jane Birkin, Jean Louis Aubert ou encore Daft Punk. Mais c’est un album entièrement instrumental, Solo Piano, dans les années 2000 qui fait décoller l’artiste.

Si le compositeur aborde le piano dans des genres plutôt classiques et jazz, il est également habité par des courants pop, électro ou encore rap. Il s’illustre d’ailleurs aux côtés de Drake en 2013, une collaboration qui donnera un tournant à sa carrière.

Le virtuose est hors du commun, sa technique est grandiose. Il fait partie de ces artistes inclassables où l’étiquette serait trop restreinte tant le spectre créatif est riche et éclectique. Sur scène, c’est un performer remarquable. Jamais sans sa robe de chambre et ses chaussons, l’excentrique Gonzales a battu le record mondial du plus long concert de l’histoire au théâtre Ciné 13, à Paris :  27 heures de musique et plus de 300 morceaux !

Il sera à nouveau en tête d’affiche du festival Piano aux Jacobins : le 20 septembre 2019 à la Halle aux Grains. Il y présentera son tout nouvel opus Piano Solo III, paru en septembre 2018.

Lisa

Plus d’infos sur l’évènement Facebook