La folk mélancolique d’Emily Jane White en concert à Toulouse !

 
Une semaine après nos Parenthèses Acoustiques, on vous propose de retourner à La Sainte Dynamo. Cette fois, les artistes ne seront pas toulousains, mais américains ! En voyant que la date était organisée par Topophone et Primary, on s’est forcément dit que de belles découvertes seraient au rendez-vous… 

On s’est donc jeté dans l’écoute du dernier album en date d’Emily Jane White : They moved in shadow all (2016). Un titre et une pochette sombres qui nous donnent des indices sur ce qu’on va entendre. Sa folk n’est pas la musique la plus joviale qui soit, mais la tristesse colle bien à cette esthétique, depuis toujours ! On plonge dans la mélancolie de Frozen Garden et de Moulding. Les notes d’intro de Pallid eyes nous touchent avec une simplicité déconcertante. L’échos sur la voix d’Emily Jane nous accompagne lui tout au long de l’album. Qu’elle joue de la guitare ou du piano (Hands, Rupturing,The Ledge) les notes sont légères mais l’atmosphère est pourtant, elle, très lourde ! 

Si l’écoute de ces morceaux vous aguiche, le live promet d’être tout aussi émerveillant. Et comme une bonne surprise arrive rarement seule, Emily Jane White partagera l’affiche avec le groupe House of Wolves

Rémy


Retrouvez Emily Jane White sur Facebook
Toutes les informations sur l’événement Facebook
Dimanche 1er avril 2018 • 18h00 à La Sainte Dynamo
6 € prévente / 8 € sur place

Crédit photo Kristin Cofer