Fragile Architecture mais de bien solides fondations

 En 2009, Fragile Architecture avaient bâti avec leur 1er album Sweet Electric  une cité crépusculaire où planait le fantôme du Kid A de Radiohead.

De retour avec G_host Planet, les toulousains nous replongent dans leur toile mélancolique que tisse ce piano virevoltant. On découvre un nouveau décor façonné de nappes électro appliquées avec beaucoup de précision et d’élégance, où seule la voix de Fabien semble capable de percer cette grisaille.

Un son onirique, une magie mélodique qui font qu’il serait dommage de passer à coté de cette planète fantôme.

Julien


Retrouvez Fragile Architecture sur Facebook et sur Bandcamp