La folk douce et puissante d’Heeka

 
Heeka, c’est notre toute nouvelle découverte. Le projet nous est soufflé par Jeremy Dunne (From Play to Rec) et on risque de le remercier pendant de longues semaines… Heeka, c’est le nom qu’a choisi Hanneke pour mettre les pieds sur scène.

Si le projet existe en formule quatuor avec batterie et basse, c’est en duo qu’on les découvre dans cette première vidéo, où vous écoutez et regardez la musicienne accompagnée de Quentin. Elle chante, il fait les choeurs. Elle gratte une six-cordes acoustique, lui fait crier une électrique. Leur musique blues-folk est intuitive. Ce morceau Useless dure 3 minutes et 46 secondes, et c’est presque trop court tant on est porté par cette rythmique lancinante. On devine une voix très puissante chez Hanneke, atout qu’elle ne livre pas totalement dans cette composition. 

Les chansons d’Heeka parlent de violence. Elle y livre des histoires personnelles et s’adresse souvent directement à une personne. Vous pouvez également profitez de sa voix à trémolo dans la piste Take it easy ou dans les accords mélancoliques de Rainy Winter. Trois premiers extraits en acoustiques qui nous donnent envie de découvrir la suite… 

Rémy


Retrouvez Heeka sur Facebook