La joyeuse mélancolie de Camille Bénâtre

 
Ce n’est pas la première fois que l’on vous parle de la douce french folk de Camille Bénâtre. Déjà vu et entendu dans de jolis projets comme Alone with Everybody (aux côtés de sa soeur Louisa ), ou encore avec la belle indie pop de Tango Juliett (programmée lors de nos Parenthèses Acoustiques #7). Après ses deux album solos Nos Rendez-vous Manqués (2015) et Ilôt de Consolation (2017), c’est avec une joie non dissimulée que l’on a appris la sortie d’un nouvel opus au printemps prochain sur le label toulousain Hidden Bay Records.

A l’heure du soir est le premier extrait de ce tout nouveau projet. Ce bijou signé ​Louise-Alice Pons, illustre avec humour les émotions traversées durant l’attente à l’instar d’un monde où nous voulons tout, tout de suite. Camille et sa belle voix feutrée nous embarquent dans un monde totalement décalé ; un parti pris audacieux où l’absurde côtoie la mélancolie avec justesse. Le tout est emmené par les rythmes entraînants d’une folk, sa fine plume de songwriter et un jeu d’acteur (aux côtés de la chanteuse Jessica Phan) digne de cinéma. Oui, Camille possède ce charisme magnétique à l’écran (en témoigne le clip Domino de Tango Juliett) comme à la scène, et il arrive à nous captiver, à chaque fois.

Si cette mise en bouche vous a, vous aussi, déjà donné envie d’en goûter un peu plus, alors il faudra justement, patienter encore un peu !

Lisa

Retrouvez Camille Bénâtre sur Facebook