L’énergie déconcertante de Joe Cheap & His Ubiks

Un nom décalé, inspiré d’un célèbre roman de Philip K. Dick. Joe Cheap & His Ubiks, c’est sous ce nom que sont réunis depuis 2017 les quatre musiciens toulousains Florian, Luc, Isaïas et Rémi qui jouent avec une énergie déconcertante. Influencés par Nirvana ou Idles, ils ne se définissent pas par un genre musical particulier et c’est tant mieux pour nous tellement leur répertoire musical est riche.

On peut voir les deux facettes du groupe. D’un côté, des morceaux ultra rapides qui nous font bondir et de l’autre des morceaux calmes et reposants. Un groupe capable de varier les plaisirs avec facilité. Un des titres de Joe Cheap & His Ubiks qui me titille l’oreille est This Pretty Baby, une énorme dose de feel good qui fait hocher la tête en rythme. Ils ont aussi fait une très belle reprise de la Dolce Vita de Ryan Paris (à l’opposé du titre de 1983 qui a littéralement explosé les limites du style).

Après de nombreux concerts dans la région toulousaine, l’album est en préparation !

Manon D


Suivez l’actualité de Joe Cheap & His Ubiks sur Facebook
Crédit photo : Benjamin Calzetta