Mohand Braha : rappeur primitif


Mohand Baha, c’est notre nouvelle découverte rap. Si le garçon a passé pas mal de temps à Toulouse, il est né y’a 26 ans dans le quartier Jamaïcain de Brixton à Londres. Il a d’ailleurs écouté pas mal de raga avant de se frotter au rap au début des années 2000. 

Mohand Baha a sorti son 2e album cette année : Primate. Le singe, c’est son côté primitif comme il l’explique dès l’intro de ce 15 titres où chaque son est composé par ce musicien qui a commencé à taper les touches d’un piano à 5 piges. On se laisse entrainer par les rythmes dansantes de J’ai le démon, Bankable et Pourquoi tu mens, titre qui nous rappelle aux bons souvenirs de TTC. Ses textes sont parfois vulgaires: c’est peut-être le côté primate qui ressort ! Un album où Mohand Baha parle d’amitié (J’ai le démon), d’amour (T’es la seule, Main moite, Mathilde) de sexe (Elle kiff trop la batte, Pipe avec le cul), avec liberté et humour : écoutez donc T’as une MST ! Tout n’est pas si léger dans ses écrits comme en témoigne l’histoire d’Adawi.

Plus que les textes et les instrus, Mohand Baha réalise aussi ses clips ! Il a sorti y’a quelques semaines son Bahathon, 4 clips sortis en un mois où vous reconnaitrez notre ville rose. Peut-être la dernière étape avant de partir en tournée, rêve ultime de notre primate qui nous a promis une date toulousaine !

Rémy


Retrouvez Mohand Baha sur Facebook