Pas d’la rue, L’Envoûtante

 

Encore une fois, c’était un groupe dont on avait jamais entendu parlé. Une première partie au Metronum pour la première soirée « Fuck les Mayas » de Jerkov. Autant vous dire tout de suite, on a voyagé, loin, très loin, vraiment très très loin. L’Envoûtante fait du hip-hop avec rien, une batterie, une machine pour balancer quelques samples et un MC aux textes bien léchés.  Ces mecs-là, ne revendiquent que le droit à l’art et à la poésie… et le font rudement bien. Obligé de rester scotché et d’écouter ça jusqu’au bout, pas le choix, t’es clairement hypnotisé… On comprend mieux pourquoi « L’Envoûtante » maintenant. On a été obligé de faire un choix, mais on aurait voulu mettre toutes leurs chansons, donc pour les retrouver, c’est par ici.

Thomas

Crédit photo: Thomas Biarneix