Samëli : enchanteresse d’un autre monde

 
Mélissa Marceline, aka Samëli sur scène, transcende. Elle à développé son propre langage. Le Samëli. Une langue imaginaire qui met des sonorités sur des émotions. Des mots contenants qui laissent libre court au contenu. L’auditeur est libre d’y projeter ce qu’il ressent. Les mots, qui parfois limitent le sens et biaisent la compréhension, sont utilisés avec douceur et justesses pour parler aux âmes et passer au-delà de la compréhension et de la réflexion.

Samëli, d’abord choriste dans le groupe Exil, fondé par l’artiste Paamath, crée maintenant la palette de couleurs de son propre monde, celui du partage. Sur scène, elle est accompagnée de trois musiciens (guitare, basse, percussions) et d’une choriste. Une musique du monde teintée de jazz de folk, empreinte de douceur. Ce qu’il faut retenir c’est surtout l’intention de sa musique et de ses textes, qui s’adressent à chacun.e de manière universelle et individuelle. Samëli sur scène a une une présence folle qui nous emplit et nous attrape. Impossible de ne pas être fasciné.e lorsqu’elle chante son langage comme une enchanteresse d’un autre monde. Un projet proche de la terre empreint de divin, Samëli nous touche avec ses mots emplis d’émotions.

Julian (Margo)


Retrouvez Samëli sur Facebook

Crédit photo : Mona Pelissier