Sunday Arigatô, cocktail détonnant

Nouveau projet toulousain pour Jamo et Slim Paul de Scarecrow avec deux nouveaux copains, Clem et Charles. Si Paul abandonne sa guitare pour se concentrer sur sa voix, qui devient tout d’un coup plus puissante, Jamo lui lâche sa basse pour revenir à ses premiers amours, la batterie et il tape très fort dessus. Clem et Charles s’équipent tous les deux de guitares saturées pour nous livrer des gros sons rock-métal. Difficile quand on entend le premier titre de leur nouvel EP « Real Life », de ne pas penser à un clin d’oeil assumé aux américains de RATM. Mais ils arrivent a imprimer leur propre univers avec notamment une touche blues marquée par la voix de Paul.

Comme ils se définissent eux-même, et il sera dur de faire plus simple et plus juste, « Sunday Arigatô ne fait pas dans la dentelle et vous impose un univers où blues, rock, hip-hop et métal ne font qu’un. » Vous savez à quoi vous en tenir.

Thomas


Retrouvez Sunday Arigatô sur Facebook