Thylacine : un explorateur en herbe

Thylacine c’est une invitation au voyage, un embarquement immédiat sans barrière, sans aucune forme de repère. Comme une sorte de parenthèse, une immersion électronique méticuleuse et maculée de liberté. William Rezé se nourrit de l’inconnu, de ses cultures ainsi que de ces sonorités, son choix est de s’isoler en solitaire dans la plus pure des intimités.

En 2015, Thylacine dévoile son premier album Transsiberian. Un opus itinérant où l’on voyage à bord de ce train qui parcourt 9.288km de rails, de Moscou à Vladivostok. Une traversée où le compositeur s’imprègne des terres observées, des claquements, du bruit du vent, des tintements et des chants: des sons qu’il rassemble et qu’il assemble pour façonner sa musique. Une proposition touchante et immersive aux tonalités aériennes et majestueuses. On retrouve Belobezvodnoe,  un tourbillon de vocalises ondulantes s’empare de nos oreilles puis une boucle puissante de samples de ce fameux train en activité avec Train. Pour l’heure, Thylacine poursuit son périple en Amérique latine, une odyssée qu’il entame avec The Road, une track solaire et entrainante qui nous emmène sur les routes désertiques d’Argentine. On se languit une fois de plus avec Purmamarca, sa dernière production: une excursion visuelle et musicale à travers d’immenses montagnes colorées et lacs aux eaux miroitantes.

Le compositeur angevin est de retour pour une tournée française à partir du 31 janvier avec son nouvel album Roads vol.1. En ce qui concerne la ville rose, M. Rezé débarque le samedi 9 février au Bikini aux côtés de Jaffna. 

Léa


Retrouvez Thylacine sur Facebook
Infos concert sur l’évènement Facebook
Crédit photo : Fabien Tijou