Trip for Leon : musique à frissons


Nos participations aux tremplins musicaux sont pour nous l’occasion de faire de magnifiques découvertes. C’est pour ça qu’on a rejoint Ellipse et son tremplin La Fabrique, c’est comme ça qu’on a entendu Trip for Leon. 

Parce toutes les règles sont faites pour être transgressées, nous vous parlons ici non pas d’un projet toulousain mais d’un duo perpignanais. La musique de Trip for Léon est une douceur folk nourrie au trip hop. Derrière ce nom énigmatique, on retrouve deux multi-instrumentistes, Marie (voix, guitare, violoncelle, clavier) et Clément (machines, accordéon, basse, voix). On a eu l’occasion de poser nos oreilles en avant-première sur leur EP Perpetual Waves, qui sortira le 24 octobre, date où le duo jouera en compagnie de la toulousaine Agathe Da Rama à Perpignan. Une écoute qui commence par cette magnifique création : Fog.

Cette chanson est de celles qui donnent les poils. La voix mélancolique de Marie n’est pas étrangère à ces frissons, à moins que ce ne soit l’accordéon… Si c’est dans l’anglais que vous découvrez le projet, deux compositions sont faites dans la langue de Molière, Te souviens-tu, elle aussi tout en douceur, et Les Mondines, piste plus frénétique. Un projet qui nous à séduit dès les premières secondes, dont vous pouvez regarder le dernier clip, Perpetual waves

Rémy


Retrouvez Trip for Léon sur Facebook
Crédit photo Barbara Friedman