Les Déferlantes XS : « On va voir les artistes comme on ne les a jamais vus sur cette édition »

Fin juin, on apprenait une bonne nouvelle ! Les Déferlantes proposent une édition XS du festival, fin août, à Argelès. On a posé quelques questions à David Garcia, directeur et programmateur du festival pour en savoir un peu plus sur ce nouvel événement et ses contours…

Bonjour David : comment est née l’idée cette édition XS des Déferlantes Sud de France ?

Le public nous a poussé à faire quelque chose, un concert virtuel c’est pas notre truc, on a étudié un drive in festival et fait des réunions en préfecture, puis on a décidé de changer de fusil d’épaule et de faire ce qu’on sait faire et ce qui nous fait rêver, une version du festival version XS

Le choix d’une date différente (fin août) de ce qui était prévu avec les Déferlantes (7 juillet) est lié aux contraintes d’organisation ?

Il a fallu repartir à zéro et pour pas prendre de risque et surtout bien le faire il nous fallait bien deux mois pour tout reprendre…


47Ter, à l’affiche des Déferlantes XS le samedi 29 août

Quels ont été les retours de vos partenaires : ils vont ont pris pour des fous, ils étaient heureux de voir l’événement se réinventer ?

Nous avons eu que des messages d’encouragements de nos partenaires, d’ailleurs cet événement permet de rattacher tous les wagons économiques du festival mais du territoire entier.

La programmation ? J’ai tout plié en deux semaines, du jamais vu !

On imagine qu’il a fallu être très réactif pour la programmation : comment l’avez-vous imaginée et réalisée ?

J’ai tout plié en deux semaines, du jamais vu, ceux qui sont à l’affiche sont les artistes les plus flexibles, DJ’S, Rappeur, de très bon groupes avec des formations plus étoffés comme Jahneration ou Deluxe, donc on a évité de perdre du temps sur des artistes qui se déplacent avec des semi-remorques par exemple. Il faut préciser -et on les en remercie- que tous les artistes on fait des efforts sur leur cachet et ont validé tout de suite.

Quelles sont les différences entre l’édition XS et l’édition classique, seulement la jauge du public ?

Habituellement (sur les déferlantes « classiques ») nous avons 4 scènes dont 2 mainstages sur le Parc de Valmy, on conserve juste la mainstage sur le parc mais sans le village.

Avec ces contraintes sanitaires, c’est un casse-tête à organiser ?

Oui mais on aime les défis dans le Sud et on travaille en étroite collaboration avec la sous-préfecture de Céret et on a même rajouté des mesures qui ne sont pas imposées, comme prises de température à tout le public.


Deluxe, à l’affiche des Déferlantes XS samedi 28 août

Concernant la billetterie : les places pour le festival « classique » ne sont pas valables pour cette édition XS, mais elles le sont pour l’édition 2021 c’est bien ça ? 

Nous avons proposé le remboursement, nous sommes proches de notre public et nous tenions à ce qu’ils aient le choix soit du remboursement soit du report.

Ce format XS, né de la contrainte, est-ce que vous imaginez déjà le pérenniser ?

Pour l’instant non mais pourquoi pas

Est-ce qu’il y a un artiste en particulier qu’il vous tarde de voir sur scène dans cette édition XS ?

YUZMV qui fera une avant-première pour nous :  il est de Perpignan et il n’a jamais joué chez lui, c’est un Ovni, il peut tout éclater il en a le talent, je l’aime beaucoup.


Yuzmv, à l’affiche des Déferlantes XS samedi 29 août

On note la présence de 2 autres talents « Languedociens » bien qu’on soit vous et nous Occitans désormais : Cali et Demi-Portion.  C’était une évidence d’avoir ces noms locaux ?

Oui avec Yuzmv, Si ce festival existe c’est grâce à Cali, quand il faut aider les Déferlantes Sud De France, Cali répond toujours présent, on lui doit beaucoup. Demi-Portion a joué sur la scène découverte il y a quelques années et il va jouer sur la même scène où sont passés les plus grands. Quand je lui ai proposé, il a accepté tout de suite en rajoutant des  « On est chauuuuuud ». Je crois qu’on va voir les artistes comme on a jamais vu sur cette édition.

Et pour conclure, Opus est un webzine dédié à la découverte musicale. Est-ce qu’il y a des noms que vous aimeriez suggérer à nos lecteurs, liés ou non aux Déferlantes ? 

Je viens de découvrir Anna jeune rappeuse italienne et son titre Bando c’est ce qu’il me faut pour nos soirées festives d’été.

Merci David. Et bravo pour cette édition XS courageuse et attirante !

Merci

Interview par Rémy Sirieix
Photo d’illustration de l’article par Thomas Biarneix, aux Déferlantes 2018