Les Parenthèses Acoustiques #7 : date pop !

C’est déjà le 7e rendez-vous de nos Parenthèses Acoustiques. L’équipe d’OPUS continue d’explorer les esthétiques musicales pour vous proposer de découvrir des artistes locaux dans des conditions inoubliables… La date du dimanche 22 septembre lance l’édition 2019 d’Ellipse Festival. Venez découvrir Andrew Richards et Tango Juliett en version unplugged… 

Le particularités des Parenthèses Acoustiques ? Un concert sans aucune amplification, où les voix et instruments sortent dans leur état pur. Un énorme challenge pour nos musiciens, et un moment d’écoute privilégié pour le public. Ce concert est enregistré en audio par le studio Rimshot et l’album est envoyé en format audio aux spectateurs le mois après le concert, afin de pouvoir revivre le moment offert par les deux groupes programmés.

Le nom d’Andrew Richards ne vous parle peut-être pas directement. Si on vous dit qu’il était le chanteur d’Uniform Motion on risque peut-être de vous rappeler quelqu’un ? Récemment, on vous a aussi parlé d’Inabreath où on peut entendre également ses cordes vocales…  Quand j’ai mis fin à Uniform Motion en 2017, j’étais épuisé après m’être donné à fond pendant une dizaine d’années. Je pensais pouvoir me passer de tout ça, mais j’ai vite compris que composer et enregistrer de la musique faisait partie de mon ADN. 

Avec lui, Tango Juliett. Derrière cette danse et ce prénom se cache un tout nouveau projet toulousain, initié par le chanteur guitariste Steve Ziane. A ses côtés, trois autres garçons : Camille Bénâtre (clavier, guitare, chant) qui fait aussi partie d’Alone With EverybodyStéphan Bertholio (basse) membre de Dionysos, et Florent Isman (batterie). 

Lien de l’événement Facebook ici

Infos Pratiques : 

Les Parenthèses Acoustiques #7 : Andrew Richards & Tango Juliett
Dimanche 22 septembre à La Sainte Dynamo 
Ouverture des portes 16h30
PAF : 5€ (sur place, pas de pré-vente)
Concert tout acoustique, enregistré en audio par le Studio Rimshot
Album offert en format audio au public !

Rémy
photo : Tango Juliett au studio Condorcert, crédit Le lapin jaune