Le top 10 scène locale d’Antes & Madzes

Tout nouveau format Opus ! Nous proposons aux artistes locaux de nous présenter une sélection de 10 artistes locaux… Parce qu’ils sont au coeur de la création et du réseau et qu’on ne compte plus le nombre de découvertes que nous avons faites grâce au bouche à oreille de celles et ceux qui sont au coeur de la musique. Pour initier cette rubrique, on invite le duo rap Antes & Madzes à nous présenter 10 talents. Sans surprise, c’est un top très urbain qui vous attend…


Leo Magos

« Léo c’est la définition même de l’artiste. Il arrive à piocher quelques codes à droite à gauche mais sans jamais les suivre totalement. Il a une empreinte musicale forte qui pousse les auditeurs à le reconnaître à travers ses compositions. Sa force, c’est son mélange entre l’organique et le numérique. Il est également très polyvalent, on vous encourage évidemment à écouter son travail au sein de notre groupe  » Antes & Madzes  » où il tient le rôle de beatmaker. Mais il brille également en solo où il propose un univers complètement différent, où il joue , il écrit et il chante. »


ABESS

« C’est un jeune talent, c’est un des artistes les plus prometteurs en terme de possibilités et de créativité. Il a une voix unique, un peu nasillarde, un peu cassée qui vient ajouter un caché incontestable à sa maîtrise de l’auto-tune. Sa spécificité et sa force, ce sont ses mélodies, toujours ultra efficaces, entraînantes, entêtantes et toutes très musicales. »


Thao

« Thao c’est un artiste nature. Il fait l’état des lieux d’un jeune de son âge qui a grandit en campagne et de tous les aléas qui en découlent. Forcément, on s’y reconnait beaucoup. Sa force c’est sa plume, elle est simple, directe et imagée, ce qui pousse les auditeurs vivant les même situations à s’identifier. Il arrive à mélanger l’humour et les sujets plus sensibles au sein d’un même personnage qui n’est autre que lui-même.  »


Kenozen

« Plus besoin de le présenter, il est déjà connu et reconnu dans le milieu de l’événementiel Toulousain et de ses alentours. Beatboxer de talent, c’est sur scène qu’il faut aller le voir. Il a une technique incroyable qu’il met au service de son sens du show. Il peut renverser l’ambiance d’une salle dès ses premiers « sons ». Champion de France en duo malgré son jeune âge, il porte avec lui l’avenir de sa discipline. »


IDEM NEVI 

« IDEM NEVI est loin de notre univers, et pourtant, pas si éloigné. Il fait évidemment partie des gens qu’on apprécie et qu’on prend plaisir à voir en live, même si son domaine : c’est la techno. Il a une approche toujours très mélodique, quelque part entre une ambiance épique et une sentiment de mélancolie. Il a eu l’occasion de briller dans plusieurs projets dont l’excellent Carmelites. En dehors de tout ça, Idem Nevi, c’est surtout un pote depuis longtemps. »


Liksa

« Liksa c’est du rap où le rap est au centre du propos. Il a bossé une technique très poussée qui lui permet d’avoir des flows efficaces et maitrisés. Si t’aimes le rap t’es obligé de bouger la tête sur sa musique. Il arrive à nous rendre cette technique moderne et accessible par le prisme de sa sensibilité et de ses émotions. C’est à la fois, touchant, artistique et entrainant »


Wan’R

« Beatmaker Toulousain, il a fait ses armes un bon paquet de rappeurs dans la ville rose. C’est un véritable couteau suisse, il a un panel de prods avec des styles totalement opposés, mais c’est toujours bien produit. Ce qui est bien quand tu bosses avec lui c’est qu’il va toujours chercher à comprendre la direction dans laquelle tu veux aller, tout en amenant son grain de sel. Et ça se ressent en écoutant ses tracks, comme dans ce son de 4 sang où il signe la prod. »


Oggy Nilz

« Oggy, il est tout terrain. Depuis le début, il s’est forgé un univers singulier qui lui permet de jongler entre des sons typés West Coast et des productions futuristes comme Laylow pourrait en avoir. Léo Magos a eu l’occasion de placer quelques prod’ pour lui et quelques guitares aussi. C’est difficile de citer Oggy sans citer Eddy, un autre pote venu tout droit de Rodez. A eux deux ils forment ’Mona Island’, leur label. »


Poisson d’eau douce 

« La belle découverte de l’année dernière. On ne sait pas trop dans quelle case il faut le ranger, même si on s’en fout un peu. Il a un style très planant, très aérien. Le duo avec Goldie Wilson à la prod fonctionne très bien. Selon nous, une de ses grosses forces c’est son grain de voix, il est facilement identifiable. Et bien sûr son style d’écriture, très imagé, très marqué. »


Lu’k 

« De la punch, du flow, de la technique, du style… Là ça pue le rap à 100%. Il y a très peu d’artistes locaux qui arrivent à capter notre attention en restant dans un style de rap plutôt minimaliste. Mais là, c’est juste bien fait, ça tape là où il faut, il y a pas besoin de 100 000 artifices pour que ça marche. On va pas en dire plus, c’est juste du bon rap, pour les amateurs de rap. »

Merci à Antes & Madzes pour cette sélection ! Le duo rap vient de sortir un tout nouveau clip, pour le morceau, Essayer. Vous pouvez aussi re-vivre leur live au Connexion Live co-organisé par No Music No Life et Opus. Retrouvez la playlist sur Spotify (à l’exception de Kenözen qui n’est pas présent sur la plateforme de streaming)