Andrew Richards se dévoile en solo !


Le nom d’Andrew Richards ne vous parle peut-être pas directement. Si on vous dit qu’il était le chanteur d’Uniform Motion on risque peut-être de vous rappeler quelqu’un ? Récemment, on vous a aussi parlé d’Inabreath où on peut entendre également ses cordes vocales… 

« Quand j’ai mis fin à Uniform Motion en 2017, j’étais épuisé après m’être donné à fond pendant une dizaine d’années. Je pensais pouvoir me passer de tout ça, mais j’ai vite compris que composer et enregistrer de la musique faisait partie de mon ADN. »  A l’image de Mathieu Miegeville, avec qui il participait au collectif Terre Neuve, Andrew a décidé de chanter en son propre nom : Richard Andrews ! Un univers qu’il sortira en album le 15 mars. Andrew dévoilait les premiers contours de cette aventure solo en décembre dernier avec le titre The Golden Fascination avec des notes de piano comme seuls supports à son timbre de voix mélancolique si reconnaissable. « J’ai acheté un piano. J’ai essayé d’apprendre comment en jouer, puis de fil en aiguille, j’ai composé de quoi faire un album. »

On a eu la chance d’écouter cet album. Et on a eu envie de vous présenter en exclusivité le titre qui ouvre l’écoute : Nirot. On a été tellement surpris par l’utilisation de l’auto-tune sur sa voix ! Sa musique est toujours aussi émouvante, douce, simplement belle. Merci Andy…

Rémy


Retrouvez Andrew Richards sur Facebook