Cocanha, girls band occitan

Et si le chant populaire occitan pouvait encore faire danser les corps en 2017 ? Un répertoire traditionnel façonné de féminité, d’harmonie vocale, de percussions corporelles accompagnées d’un tambourin à cordes pyrénéen ; c’est ce que nous offrent Lolita, Caroline et Lila, membres de Cocanha. 3 voix timbrées qui battent à l’unisson, le son est brut, généreux et sincère. Une polyphonie proche de celle de La Mal Coiffée.

Le 5 avril, I ÈS ? le deuxième album de Cocanha est sorti chez Pagans. La sculpture 3D, imaginée Boulevard d’Arcole à Toulouse pour la cover, nous rappelle qu’en anatomie féminine le tympan n’est pas seul à pourvoir recueillir des vibrations destinées au plaisir. On vous laisse avec la session de M’an dit Martin enregistrée à La Candela de Toulouse où, soit dit en passant, la programmation mérite d’être regardée de plus près.

Vous pourrez retrouver le trio occitan en live sur la scène du 21ème Festival des Voix à Moissac le 22 juin prochain.

Vanessa


Retrouvez Cocanha sur Facebook et sur leur site