Un Dernier Métro sans terminus ?

Un hommage à Truffault? Une histoire de Duo ? Deneuve-Depardieu? Le Dernier Métro c’est avant tout l’histoire de cette Taxi Girl à la voix glacée, Margot (Ex Ainamaty), partie chercher son garçon, Bruno (guitariste). Leur 1er morceau Joséphine rendait d’ailleurs hommage à la cold wave du duo formé par Daniel Darc et Mirwaïs.

Avec leur nouvelle vidéo, reprise du Oh la la de PNL, on s’éloigne du dandysme électro pop à la Jacno pour rallier l’univers d’autres « jeunes gens modernes ». L’instru lourde de King Doudou a ici laissé place à des riffs rock, l’Auto-Tune à une fraîcheur cristalline.

«Baba, j’bibi en bas, le temps passe. J’vois le soleil se lever, se coucher, j’mens quand je dis ‘ça va’.» Sorti des limbes et surtout de la bouche de Margot, on (re)découvre le quotidien des deux rappeurs des Tarterets. Et si comme moi, vous avez du mal avec l’argot des cités, je vous engage à lire l’analyse de Bettina Ghio.

Le 1er EP de Dernier Métro, Comptines pour Hooligans, est disponible sur leur site lederniermetro.live. Pour les voir en live à Toulouse, il faudra encore patienter mais les parisiens auront cette chance le 13 octobre à la Dame de Canton avec les toulousains de M.E.S.S.

Julien


Vous pouvez suivre Le Dernier Métro sur Facebook