Le long des rives éthérées de Volgane…


Volgane, c’est une découverte toulousaine toute récente. Nous vous avions parlé de la magnifique soirée organisée par Primary à l’église du Gésu avec Daniel Blumberg, et bien c’est Volgane qui l’ouvrait, cette magnifique soirée.
Si Daniel nous a livré une prestation déconcertante et extraordinaire (au sens premier du terme), les deux toulousains de Volgane eux, nous ont mis une grosse taloche derrière la tête.

Le duo se définit lui-même comme faisant une musique électronique expérimentale. Si « l’électro » est un style un peu fourre tout aujourd’hui, on ne peut pas vous cacher que le voyage expérimental est là. Claviers, machines, guitare, clarinette, voix et distorsions, le tout s’entremêle en une symphonie parfaite qui vous berce à la limite du rêve tout en vous maintenant éveillé, impatient d’entendre la suite. La douceur du début des morceaux laisse place à une rythmique quasi-chamanique à la limite de la transe, au grès de quelques notes de guitare ou de la voix, brusque comme un murmure, nimbée de nappes égrainées par les claviers.

Il est difficile de décrire vraiment la musique de Volgane, et il n’y a bien que les émotions qui nous transissent de bonheur, le sourire béat accroché aux lèvres, pour nous faire comprendre combien c’est envoûtant et combien on aime ça. Alors le plus simple, c’est encore d’écouter le morceau qu’on a choisi de vous partager en regardant pourquoi pas, nos photos du concert.

Thomas


Retrouvez Volgane sur Facebook ou sur leur site.

Notre album photo de leur concert à l’église du Gésu

Photos ©Thomas Biarneix