Les sonorités électro millimétrées d’Adhoc

Appuyer sur play et écouter Adhoc, c’est accepter de se laisser emporter. On vous embarque pour 4 minutes et 42 secondes de musique évasive, créée par Igor que vous avez peut-être déjà écouté dans le trio Mitsu Hirato ou le duo Volgane.

Le titre que vous écoutez s’appelle Rives. Une piste sans texte mais non pour autant instrumentale puisque vous entendez quelques incantations humaines. Cette création a été diffusée le 14 janvier et fait partie de l’EP sorti le 28 janvier nommé Dérives. Ce premier titre est organique, il vit, évolue et nous propose tout au long de nouveaux jeux sonores. On s’imagine marcher en pleine forêt, sous la pluie et ses gouttes qui font du bruit en tombant sur les feuilles encore accrochées ou déjà tombées au sol.

Rives est le premier des 4 titres de l’EP Dérives (label Green Sand Records). La suite se prolonge tout en douceur à l’écoute de Rêves dévorés. Adhoc nous emmène en pleine nature avec Dense Faune où l’on arrive presque à décomposer chaque couche de cette création musicale. DiIuvienne, vient conclure une demi-heure de musique sur une ambiance plus oppressante où vous apprécierez toujours le sens des détails de cette musique expérimentale.

Rémy


Retrouvez Adhoc sur Facebook