The Buns : du rock au féminin.

 
Le rock, musique turbulente voir contestataire, ne peut être joué que par une bande de bad boys bien trop souvent issus d’un banlieue obscure anglaise.
Le rock peut aussi être une affaire de femmes, comme nous l’a déjà prouvé Madam par ici.

Au-delà d’un clivage hérité, The Buns embrase la scène et n’hésite pas à confronter les symboles (archaïques ?) d’une féminité douce et d’une masculinité brute…
Un rock garage anglophone joué avec une guitare, une batterie et une voix. Ça suffit pour partager la scène avec certains groupes mythiques comme Indochine, Hollysiz, The Animals, Les Wampas, Cock Robin…

Le duo s’illustre avec des titres comme Stockholm qui nous plonge dans un rock mature où l’énergie puissante reste contenue dans un jeu subtil de guitare. Loin de leurs débuts où elles incarnaient les superwoman en insistant sur le clivage féminin dans ce milieu masculin, on les découvre dans ce clip dans un univers plus sombre. Il n’y a plus qu’à les voir en live pour parfaire le portrait de ce duo. On pourra les retrouver le samedi 14 décembre à l’Art’Cade, SMAC ariégeoise à une heure de Toulouse.
Un live à ne pas manquer pour tou·te·s les afficionados du rock !

Julian (Margo)

Retrouvez The Buns sur Facebook
Crédit photo : David Rito