Les groupes toulousains programmés au Weekend des Curiosités

Les 2, 3 et 4 juin, le site du Bikini accueille le festival Le Weekend des Curiosités. A côté des têtes d’affiche Roméo Elvis, Last Train ou Frànçois and The Atlas Mountains, de nombreux talents locaux seront à découvrir sur cette édition 2017 !

Le premier d’entre eux, c’est After Marianne. Autour de la voix de Mathilda, on retrouve 3 musiciens de Kid Wise : Augustin, Théophile et Léo. Ensemble, ils nous offrent une pop rêveuse, planante, aérienne : eux parlent de Dream Pop comme ils nous le disait en interview il y a un peu plus d’un an. Dans cette discussion, ils nous livraient être en train de collaborer avec un « très gros artiste français. » Depuis, leur premier EP,  It’s a Wonderplace to be (over), a vu le jour, levant le voile sur cette collaboration. C’est bel et bien Julien Doré qui répond à Mathilda dans ce featuring Love is Just a Game. Leurs beautés sombres seront à retrouver en live Samedi 3 !  


Ryder The Eagle fait aussi partie de cette édition du festival. Derrière ce biker, on retrouve Adrien Cassignol, batteur des Dodoz, puis de Las Aves devenu chanteur et guitariste. C’est entre une énergie rock et un chant de crooner qu’il place ses morceaux, comme vous pouvez l’entendre avec She’s Already Won My Heart. Un début de chemin en solitaire qui lui réserve un printemps pour le moins animé ! Le 22 mai, il joue à Barcelone au Primavera Als Bars, avant de jouer à La Cigale le lendemain (avec Las Aves) pour conclure une belle tournée qui a commencé en 2016 et l’a fait jouer en France, en Angleterre et en Républic Tchèque…  Cette tournée le ramène à Toulouse le 2 juin sur le Festival du Weekend Des Curiosités qu’il ouvrira !


Le troisième projet local est issu du tremplin du festival. Des 5 finalistes, ce sont les frères de The Strings qui ressortent vainqueur et gagnent leur ticket pour les Curiosités. Leur année est rythmée par la sortie de leur tout premier album, Low Light, qu’on vous présentait en exclusivité sur Opus. Un enregistrement qu’ils ont également sorti en vinyle, ce qui n’est pas pour nous déplaire ! Leur musique ? Un pont entre des sonorités modernes et des influences puisées dans le rock vintage. En concert, The Strings livrent un rock énergique qui laisse un bel espace d’expression aux instruments. On vous invite à venir les écouter le samedi soir !


La « Scène Curiosités », collée à la scène du Bikini, offre une large place à la scène locale. Parmi les groupes à y écouter, on retrouve Ainamaty. Le groupe officie désormais en trio, la voix de Sarah s’appuyant sur les mélodies composées par Emeric et François. Récemment, on a découvert leur tout nouveau morceau avec le clip Madame. Une piste pop, entraînante et entêtante, dans la continuité de ce qu’on apprécie déjà chez eux depuis plusieurs années. Un groupe très spécial pour l’équipe d’Opus puisqu’ils ont été les premiers à jouer sur nos concerts unplugged, les Parenthèses Acoustiques.


Ainamaty jouera le samedi, juste après le duo Mirror, composé de Luc Blanchot (machines ou violoncelle) et Denshu Kozo (machines). Les deux compères officient aussi en live aux côtés des rappeurs Bigflo & Oli. On a découvert le projet en live lors de l’édition 2016 du festival Jardins Synthétiques. Plus récemment, ils étaient sur la scène du Bikini et partageaient l’affiche avec Her et Talisco. Mirror, ce sont des productions électro très modernes et ultra efficaces. On parie que ça vous plaira !

Attention, c’est une grosse découverte rap de cette année ! Kool Skandal sera aussi sur cette scène Curiosités, le samedi soir. C’est sur le tremplin Décrocke le Son qu’on les a découvert cette année. Deux rappeurs, Jimmy Al et Specy Men, âgés respectivement de 15 et 16 ans, déposent leurs textes sur les productions du beatmaker Dr Rumble. Le tout donne un projet très frais et déjà bien ficelé ! Une musique qui vous fera secouer la tête ! On imagine que les garçons sont très heureux de jouer le même soir que Roméo Elvis…


C’est sur un autre concours qu’on a découvert Cathedrale : les Inouïs du Printemps de Bourges. Les garçons étaient finalistes de la région Midi-Pyrénées. Un quatuor toulousain qui annonce un rock énergique et intuitif avec leur premier album : Total Rift. 10 titres qui viennent fouetter vos oreilles et promettent un live transpirant. Mais Cathedrale n’oublie pas d’être mélodieux, comme l’illustre I Don’t Want You To Stay At Home ou Sometimes. Après une tournée en Suisse et en Italie, ils vous donnent rendez-vous le 3 juin au Bikini !


Ce vendredi 3 juin, Cathedrale partagera la « Scène Curiosités » avec Fuzzy Grass. Un rock lourd, gras, qui laisse une grande place à l’improvisation. Fuzzy Grass, c’est un lâcher prise qui vous renvoie à la fougue des années 70 avec des touches psychédéliques distillées ça et là. Un son authentique et spontané qui devrait s’accorder avec la soirée d’ouverture du Weekend des Curiosités qui se veut résolument rock en début de soirée.

Rémy